Adhérent


picto inscriptionAdhérer
à l'AFDS



picto inscriptionS'inscrire
aux Journées

ACTUALITÉ


photo d'illustration

CONVENTION ANAP


Signature de la convention AFDS-ANAP
À l'occasion des Journées nationales d'étude des directeurs des soins, à Rennes, Émeline Flinois pourl'[b]ANAP[/b], partenaire de longue date, et Francis Mangeonjean directeur de l'[b]AFDS[/b] ont signé une importante convention.


2022-10-12

ACTUALITÉ


photo d'illustration

JOURNEE NATIONALE DES INFIRMIER.E.S DE PRATIQUE AVANCEE


Quels leviers pour la pratique avancée en France et dans le monde.
Nous avons toujours un réel plaisir de vous rencontrer et de vous retrouver pour échanger ensemble ! Pour cette nouvelle édition de la JNIPA, nous innovons encore avec des [b]ateliers centrés sur les compétences de l’IPA[/b]. De novice à expert, les ateliers s’adressent à tous !
En plénière, différents intervenants aborderont l’actualité comme “la primo-prescription”, “la e-santé” et “le modèle économique”...
Nous échangerons également avec [b]d’autres pays[/b] pour avoir un regard toujours plus éclairant sur les pratiques internationales.
Cette année encore, ANFIPA a le privilège de vous accueillir au Ministère de la Santé.
Nous vous espérons comme chaque année toujours plus nombreux parmi les curieux, les convaincus, les motivés, les diplômés…

Vous souhaitez partager avec nous cette belle aventure, rejoignez-nous !

SOURCE ANFIPA

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE
flèche lienLIEN

2022-10-12

ACTUALITÉ


photo d'illustration

LE REGARD DE LAURENCE LAIGNEL


Participation de l'AFDS à l'observatoire MNH.
Ce travail vise à faire émerger [b]les enjeux de l'hôpital en France[/b] suite à la crise sanitaire. Lorsqu'il sera finalisé et en partenariat avec MNH/NEHS nous vous partagerons les éléments de cet observatoire encore en cours de finalisation.
Laurence LAIGNEL, vice présidente, a participé à cet observatoire. Ci-joint son interview datant de début 2022.

SOURCE CAHIERS MNH #3

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE

2022-06-11

ACTUALITÉ


photo d'illustration

NOUVEAU STATUT DES DIRECTEURS DES SOINS


Attendu par les directeurs des soins, le nouveau statut est paru au journal officiel le 1er avril 2022.
L'AFDS vous partage les [b]décrets[/b] et [b]arrêté[/b] parus à ce jour ainsi que les dossiers émis par les 3 organisations syndicales. Ceux ci vous permettront de mieux comprendre les changements induits par ce nouveau statut.
Il reste à paraitre les arrêtés concernant la [b]grille exceptionnelle[/b] qui concerneront 20% des directeurs des soins.

L'AFDS ne manquera pas dans les auditions ou travaux à venir à faire part de son souhait de voir se poursuivre les travaux amenant une véritable reconnaissance de la fonction en allignant le statut sur la grille des directeurs d'hôpitaux.

SOURCE JO, FO, CFDT, SMPS

flèche lienLIEN

2022-06-11

ACTUALITÉ


photo d'illustration

OBLIGATION VACCINALE


Les établissements entre sérénité et appréhension
L’[b]obligation vaccinale[/b] pour les soignants entrera en vigueur le 15 septembre. Les établissements sanitaires oscillent entre la [b]confiance[/b] face au nombre apparemment limité de récalcitrants et la [b]peur[/b] de voir certaines de leurs activités ralenties, faute de personnel.
Article à lire sur le lien ci-dessous

SOURCE actusoins

flèche lienLIEN

2021-09-10

ACTUALITÉ


photo d'illustration



flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE

2021-08-24

ACTUALITÉ


photo d'illustration

LE PASS SANITAIRE


Francis Mangeonjean répond aux questions de Laurence Mauduit pour MNH-MAG 216.
C'est un outil supplémentaire pour la maîtrise de la pandémie. Cependant, un tel document, quel qu'il soit, ne pourra à lui seul garantir une absolue sécurité pour soi ou pour les autres.L'affirmation d'un test négatif ne vaut réellement que pour une période donnée. Il est nécessaire de le refaire régulièrement, ce qui ne change pas grand'chose par rapport à aujourd'hui. Le text RT-PCR n'est pas à lui seul non plus une garantie et que penser des autotests dont le taux de fiabilité reste relatif et nécessite une confirmation avec RT-PCR ? Même vaccinés, nous ne savons pas avec certitude si nous sommes porteurs ou non d'une charge virale transmissible... (lire la suite dans l'article du MNH-Mag216 ci-dessous téléchargeable)
On n'a jamais eu autant d'avis différents de spécialistes, cela nous demande une énergie folle pour garder le cap.

SOURCE MNH-Mag2016 - Interview Laurence Mauduit

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE

2021-07-17

ACTUALITÉ


photo d'illustration

INTERVENTION DE FRANCIS MANGEONJEAN


Francis Mangeonjean intervient à la Conférence MNH, LA VULNÉRABILITÉ FINANCIÈRE, UN OBSTACLE MAJEUR À LA SANTÉ, conférence digitale du jeudi 27 mai 2021 de 16 à 17 heures.
Avec les interventions de Gérard VUIDEPOT, président de la Mutuelle nationale des hospitaliers et des professionnels de la santé et du social (MNH), Jean Francois AMADOU, président du Comité de gestion MNH A cœurs ouverts, Hubert GARRIGUE GUYONNAUD, président de la Banque française mutualiste (BFM), Jean Louis KIEHL, président de la fondation Crésus, Chambres régionales de surendettement social, Francis MANGEONJEAN, président de l’Association française des directeurs des soins (AFDS).

Conférence digitale gratuite et ouverte à tous

SOURCE Laurence Bénard, chargée de suivi de partenariats,

flèche lienLIEN

2021-05-20

ACTUALITÉ


photo d'illustration

A L'ATTENTION DE MONSIEUR JEAN CASTEX, PREMIER MINISTRE


Monsieur le Premier Ministre, Notre courrier en date du vendredi 23 avril 2021 est, à ce jour, resté sans réponse officielle de votre part. Dans celui-ci, nous attirons votre attention sur la situation des cadres de santé de la fonction publique hospitalière et le sort qui leur était réservé dans le cadre du Ségur de la Santé.
Les annonces du Ministère des Solidarités et de la Santé le 12 avril 2021 concernant la revalorisation des carrières des cadres ont eu l’effet d’une bombe pour les manageurs paramédicaux qu’ils soient de proximité, supérieurs ou en cours de formation. En témoigne la pétition en ligne lancée par nos trois organisations (deux associations professionnelles et un syndicat) qui a totalisé en une semaine plus de 23000 signatures pour 15000 cadres concernés par ces annonces.
Nos attentes sont claires et nous vous les réitérons une nouvelle fois : aligner la rémunération des cadres de santé paramédicaux sur celle des attachés d’administration principaux et la rémunération des cadres supérieurs de santé paramédicaux sur celle des attachés d’administration de la Hors classe.

SOURCE AFDS

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE

2021-05-07

ACTUALITÉ


photo d'illustration

AUDIENCE AU SENAT


Argumentaire transmis à monsieur le Sénateur Jean SOL lors de la visio conférence du jeudi 18 février 2021
Objet de l’audience
L’AFDS (Association Française des Directeurs des Soins) a eu accès au projet d’ordonnance relative à la réforme de la gouvernance hospitalière, ainsi qu’à la proposition de loi « visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification ». Elle est en total désaccord avec certaines orientations qui sembleraient prises alors même qu’elles n’ont jamais été évoquées lors des échanges entre l’AFDS et le Ministère de la Santé ainsi que dans la contribution que l’AFDS a transmise à ce sujet.
Contexte
Le texte, porté par la députée Stéphanie RIST (LREM, Loiret), a été adopté par l’Assemblée nationale en première lecture en décembre 2020 puis a été examiné en Commission des affaires sociales du Sénat cette semaine avant un examen en séance publique prévu le 17 février 2021 puis reporté au 18 février 2021. C’est ainsi qu’une audience a été sollicitée par Sylvain BOUSSEMAERE auprès du Sénateur Jean SOL avant l’examen en séance publique.

Pour conclure cette audience, il est important de rappeler que les directeurs des soins ont toujours été force de propositions pour améliorer le système de santé et qu’ils jouent un rôle majeur dans la gouvernance des établissements de santé, sous l’autorité du chef d’établissement et en collaboration avec le PCME. Puissent-ils être écoutés et reconnus comme tels de manière à continuer à fédérer les équipes et conserver le rôle de chef d’orchestre de toute la filière soignante qui leur est confié.

SOURCE secretariat@directeurdessoins-afds.com

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE

2021-02-18

ACTUALITÉ


CONSTERNATION ET INCOMPREHENSION CHEZ LES DIRECTEURS DES SOINS QUI TIRENT LA SONNETTE D'ALARME !


L’AFDS (Association Française des Directeurs des Soins) a eu accès au projet d’ordonnance relative à la réforme de la gouvernance hospitalière ainsi qu’à la proposition de loi « visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification ». Elle est en total désaccord avec certaines orientations qui sembleraient prises alors même qu’elles n’ont jamais été évoquées lors des échanges entre l’AFDS et le Ministère de la Santé ainsi que dans la contribution que l’AFDS a transmise à ce sujet.
Le texte, porté par la députée Stéphanie RIST (LREM, Loiret), a été adopté par l’Assemblée nationale en première lecture en décembre 2020 puis a été examiné en Commission des affaires sociales du Sénat cette semaine avant un examen en séance publique prévu le 17 février 2021.
Alors que les conclusions du Ségur de la Santé prônaient des embellies et améliorations au regard de 4 piliers (transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent, définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service de la qualité des soins, simplifier les organisations et le quotidien des équipes de santé pour qu’elles se consacrent en priorité à leurs patients, fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers), c’est une véritable douche froide qu’ont pris les directeurs des soins et à travers eux, toute la filière soignante et d’encadrement paramédical...

Les directeurs des soins ont toujours été force de propositions pour améliorer le système de santé et jouent un rôle majeur dans la gouvernance des établissements de santé, sous l’autorité du chef d’établissement et en collaboration avec le PCME. Puissent-ils être écoutés et reconnus comme tels de manière à continuer à fédérer les équipes et conserver le rôle de chef d’orchestre de toute la filière soignante qui leur est confié.

SOURCE SECRETARIAT@DIRECTEURDESSOINS-AFDS.COM

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE

2021-02-14

ACTUALITÉ


QUAND LA QVT PASSE PAR UN MANAGEMENT DE CONFIANCE


Dans un contexte de plus en plus complexe, un pilotage visant la QVT doit se réaliser dans le cadre d’une relation de confiance ce qui implique des postures lisibles par chacun.
Le périmètre d’action des dirigeants évolue constamment. Comment le manager construit des relations de travail qui puissent permettre à chacun de ses collaborateurs de s’épanouir dans l’exercice de son métier tout en répondant aux objectifs fixés ?


Intervenants
[o][b]Rebecca Armstrong[/b], Journaliste
[b]Laurent Garcia[/b], Cadre de santé à l’Ehpad Les 4 saisons à Bagnolet
[b]Ève Guillaume[/b], Ancienne Présidente de la FNESI, Directrice de l’EHPAD public Lumières d’Automne (93)
[b]Francis Mangeonjean[/b], Président de l’Association Française des Directeurs de Soins (AFDS)
[b]Pr Olivier Claris[/b], Professeur de Pédiatrie[/o]

https://www.saloninfirmier.fr

SOURCE VIDEO REALISEE DANS LE CADRE DE SANTEXPO LIVE / SALON INFIRMIER LIVE

flèche lienLIEN

2021-00-00

ACTUALITÉ


photo d'illustration

COVID-19


La France est sous l’emprise d’un nouveau virus et les professionnels de santé font partie des équipes de premières lignes pour y faire face. Parmi eux, les paramédicaux constituent une ressource puissante. Ils se mobilisent au quotidien, sans ménager leurs efforts. En cette période de pandémie, de crise sanitaire mondiale, ils font face, avec efficacité, détermination et courage. À cet égard, ils font l’objet de l’accompagnement et du soutien le plus total des directeurs des soins.
Les directeurs des soins, membres des équipes de direction, sont également des professionnels de santé, tous issus des filières paramédicales. Ce sont eux qui, formés au management, à la gestion et à la coordination d’équipes, pilotent les mises en œuvre des organisations décidées en cellules de crise auxquelles ils participent. En outre, comme ils maîtrisent les organisations de soins et la formation des étudiants en santé (pour l’ensemble des activités des structures sanitaires et médico-sociales), ils sont présents sans relâche auprès des professionnels afin de répondre au mieux aux besoins de soins.
Les directeurs des soins sont au rendez-vous pour un collectif gagnant et solidaire en mettant en œuvre des organisations les plus rationnelles et les plus fiables possibles. Ceci afin de réduire les risques, d’éviter toute rupture de prise en charge et permettre que l’exercice quotidien des équipes soit le moins éprouvant possible.
En cette période de crise, les directeurs des soins sont engagés quotidiennement au sein d’un « triumvirat » (directeur général - président de CME – directeur des soins) en étant en lien avec les autorités partenaires et de tutelles (Préfecture, ARS…).
Leurs engagements au sein des cellules de crise leur permettent de traiter, jour après jour, l’ensemble des questions stratégiques de coordination et opérationnelles qui se pose. Les directeurs des soins contribuent à la mise en œuvre des décisions.
C’est ainsi qu’ils coordonnent l’encadrement paramédical, mission importante afin de s’assurer, chaque jour, du déploiement des effectifs nécessaires et de l’approvisionnement en matériel.
Avec la communauté médico-soignante, ils contribuent à l’ajustement des besoins en hospitalisation et organisent la reconversion des services, afin de mettre à niveau l’établissement, notamment, en lits de réanimation.
Il est bien évident qu’il exerce en interaction forte avec les autres directions fonctionnelles de l’établissement, dont les directions des instituts de formation notamment, sur la stratégie d'affectation des étudiants en soins infirmiers et des élèves aides-soignants en renfort sur le groupement hospitalier de territoire.
Les directeurs des soins des écoles et instituts de formation, aidés par les cadres formateurs et les équipes administratives, gèrent les cohortes d’étudiants volontaires pour participer à la mobilisation sanitaire en inscrivant cette aide dans la durée. De nombreux formateurs ont rejoint des services de soins pour participer aux prises en charge de patients tandis que d’autres travaillent sur la continuité pédagogique ou participent à des formations flash sur la réanimation.
Globalement, au niveau national, régional et local, les directeurs des soins peuvent s’appuyer sur leur réseau constitué (AFDS) pour un partage des pratiques et d’expériences, permettant de réajuster et d’optimiser les plans d'actions. Les points de vigilance sont identifiés, ce qui favorise, par anticipation, l’amélioration des organisations.
Les directeurs des soins, avec les directeurs d'établissements et la communauté médicale, agissent avec engagement pour assurer à la fois la sécurité de la population accueillie lors de la prise en charge, mais également des soignants, tant sur le plan physique que psychologique.
Les professionnels de santé qui sont directement au chevet des patients, ceux qui assurent l’encadrement des services ainsi que tous ceux qui assurent le fonctionnement des services supports méritent le regard reconnaissant et valorisant que leur portent les directeurs des soins. Tous sont présents pour relever le défi que nous devons à la population.

Merci à eux. La collectivité leur rend une reconnaissance à la hauteur de leur engagement et de leur investissement permanents. Qu’elle puisse en tirer les enseignements nécessaires afin d’améliorer le système de santé et accompagner les professionnels de santé dans leur exercice de chaque jour.

SOURCE FRANCIS MANGEONJEAN

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE
flèche lienLIEN

2020-04-04